SEM

25 Mar
SEM
par Leila
25 Mar
SEM
par Leila

La communication de Google : peur, incertitude et doute ?

Alors qu’il y a quelques années, Google enveloppait ses méthodes de silence et de mystère, on constate depuis quelques temps une nette tendance au développement de la communication de la firme. Les conférences de presse à l’attention des acteurs du web se multiplient et chaque nouvelle intervention publique de Matt Cutts devient une affaire mondiale qui ébranle tout l’Internet.

En matière de référencement, Google a ainsi développé une stratégie bien particulière. Fondée sur une véritable politique de la peur, cette méthode consiste à pousser les éditeurs de site à se conformer à ses moindres consignes et à utiliser presque exclusivement ses services sous peine d’être pénalisé. Une stratégie de Fear, Uncertainty and Doubt (Peur, incertitude et doute) qui avait déjà fait ses preuves à l’époque de Platon…

Ainsi, lorsque la firme a constaté le mauvais départ de son réseau social Google +, elle a simplement déclaré que les sites qui n’utilisaient pas son service seraient moins bien référencés que les autres. Il n’en fallait pas plus pour faire remonter en flèche les statistiques du réseau.

Matt Cutts-Algorithmes Panda Penguin

Source image : http://www.webady.fr/

En ce qui concerne  les algorithmes Panda et Penguin, le phénomène est encore plus palpable : il suffit que Matt Cutts annonce une mise à jour des filtres de nettoyage pour que la communauté des webmasters se sente menacée et effectue les modifications évoquées avant même que les mesures ne soient mises en place par Google. Matt Cutts déclarait ainsi en grande pompe le 15 août 2012 : « You don’t want the next Penguin update », semant la terreur chez les référenceurs. A grand renfort de punitions exemplaires, comme en témoigne le cas d’Interflora, Google sème le doute et semble sans cesse remettre en question des méthodes de référencement qui sont souvent communément pratiquées. Résultat : les webmasters ne savent plus sur quel pied danser et préfèrent anticiper plutôt que de risquer d’être pénalisés par le moteur de recherche. On en arriverait presque à se demander si les mises à jour sont réellement effectuées…

Cette méthode FUD fondée sur des annonces médiatisées de menaces de sanctions sur certaines catégories de sites est certainement très efficace et bien moins coûteuse pour Google qu’un nettoyage massif… Difficile de comprendre où la firme veut en venir avec cette politique, une chose est sûre, petit à petit, Google s’éloigne toujours un peu plus de sa fameuse devise « Don’t be evil »…

• Publié dans SEM •

À propos de Leila

Chef de projet SEO et webmarketing, Terminator de l'orthographe et Pinterest addict... Malgré mon profil littéraire et mon goût pour les mots bien choisis, je n'ai pas encore trouvé la clé pour savoir me présenter en bonne et due forme.

écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

1 commentaire sur cet article

  1. Malgré les filtres habituels, impossible de faire cesser l’émergence de cette fenêtre en ouvrant Google : Vous venez ici souvent ? Faites de Google votre page d’accueil.
    Horripilant. Auriez-vous des informations?
    A l’avance, merci

Lire les commentaires