Search Marketing

08 Sep
Search Marketing
par Marc
08 Sep
Search Marketing
par Marc

Rentrée 2014 : les nouveautés SEO à surveiller

De retour de vacances loin des updates, des pénalités et recommandations de Google ?  Mettez-vous à jour avec un tour d’horizon des principales évolutions à surveiller en cette rentrée 2014.

L’Authorship est mort, vive l’Author Rank ?

Mort authorship

source image: Source : edit-place.fr

Google a officiellement annoncé la fin de l’utilisation de l’Authorship permettant de lier les contenus d’un site à un auteur via son profil Google+. Alors le moteur de recherche avait limité puis supprimé totalement l’affichage des photos de profil d’auteur dans les résultats, les noms des auteurs n’apparaissent plus depuis l’annonce officielle le 28 août. Outil expérimenté pour l’identification d’auteurs de qualité, l’Authorship est finalement abandonné en raison d’une utilité décevante pour les internautes selon Google. Si Google ne traite plus les données liées à cet outil, le moteur a-t-il totalement renoncé à l’identification d’auteurs de qualité afin de valoriser leur « Author Rank »?

Le concept d’Author Rank issu de la communauté du référencement désigne la côte de popularité d’un auteur reconnu pour la qualité de ses contenus. Les contenus de ces auteurs identifiés bénéficieraient d’une meilleure visibilité, une opportunité pour le moteur de recherche de valoriser l’indexation de contenus pertinents. Si la firme de Mountain View reste floue à ce sujet et renonce à l’authorship dans cet objectif, il n’est pas exclu que le moteur utilise déjà d’autres biais pour reconnaître des auteurs de qualité. Nombreux outils proposent des indices sur les propriétaires d’un site : Whois (nom de domaine), adresse iP, serveur DNS, comptes Analytics, le nom de l’auteur déclaré sur une publication…

La fin de l’Authorhip n’annonce pas non plus la mort de Google+. L’utilisation du réseau social représente toujours une source de visibilité supplémentaire. En effet, connecté  à un profil Google+, les posts des profils et pages Google+ que l’on suit ont une excellente visibilité dans les résultats de recherche, avec l’affichage d’une photo de l’auteur ou du logo de l’entreprise. A noter également que la balise la balise Publisher permettant d’associer les contenus d’un site à une page Google+ entreprise est encore d’actualité. De même, l’ensemble des Rich Snippets (extraits enrichis) peuvent encore apparaître pour enrichir les résultats de recherche.

Un nouvel algorithme baptisé « Pigeon »

Google pigeon

source image : http://cityranked.com

Si la communication de Google est limitée autour de la sortie de ce nouvel algorithme, il aurait été mis en place au mois de juillet aux Etats-Unis. Baptisé « pigeon » par le site Search Engine Land, cet algorithme devrait proposer des résultats plus pertinents pour des requêtes locales d’internautes comme « restaurant lyon ». Pigeon devrait tirer profit de données comme le knowledge graph, la correction orthographique ou le traitement des synonymes. Quelles sont les conséquences pour les résultats de recherche ?

Tout d’abord, le nombre de résultats de fiches Google local pour une requête locale serait plus limité (actuellement 7 résultats). Par ailleurs, la duplication d’affichage des sites à la fois en naturel et en local devrait être limitée. Après ces premiers mois aux Etats-Unis, l’oiseau semble profiter aux sites spécialisés dans les services de proximité comme Yelp et Trip Advisor qui ont bénéficié d’une meilleure visibilité, au détriment de sites de commerces locaux qui seront devancés par ces annuaires.

Difficile de déterminer les critères utilisés par cet algorithme avec le peu de communication de Google, alors qu’aucune date de déploiement international officielle n’a été annoncée pour le moment. Les semaines à venir devraient dévoiler d’intéressants indices sur les évolutions de pratiques de référencement géolocalisé liées à ce nouvel algorithme.

 Un meilleur positionnement pour les sites sécurisés en https ?

https  et référencement

Google a récemment encouragé l’utilisation du protocole « https » au lieu de http sur son blog lié à la sécurité. Le moteur de recherche déclare que cela n’apporte qu’un petit coup de pouce pour le référencement, mais ce critère pourrait être plus important à l’avenir. De quoi encourager les webmasters à sécuriser leur site même si cela n’impacterait qu’1% des requêtes sur le moteur. Cette prise en compte de protocole https est une nouveauté directement intégrée à l’algorithme, seuls les pages en https d’un site pourraient bénéficier d’une meilleure visibilité. Alors que de nombreux webmasters s’empressent d’effectuer le passage de leur site vers https, certains n’hésitent pas à partager leur expérience à l’image du site Search Engine Marketing.

Peu de temps après cette annonce, l’équipe d’Adsense a contredit ses collègues Google en déconseillant le passage au https. Le service de publicité en ligne a en effet déconseillé aux utilisateurs le passage du http au https sous peine que les annonces diffusées ne génèrent des revenus moins élevé. En effet, les annonces non conformes à la norme SSL seraient exclues de la mise en concurrence entre les annonceurs, ce qui limiterait le niveau des enchères et les revenus seraient revus à la baisse. L’équipe Adsense ajoute également que le passage au https n’est utile que lorsque cela représente un enjeu réel de protection de données sur une page : paiement en ligne, mots de passe, dossiers médicaux…

Comment évaluer l’opportunité d’un passage en https ? Si le passage au https est un facteur positif pour la confiance des internautes et un coup de pouce pour le référencement, cela représente un investissement économique puisqu’il nécessite un abonnement payant. Techniquement, le passage au https représente une charge importante de travail pour le site, l’ensemble de ses contenus et les plugins devant respecter  les règles précises des normes du protocole. Enfin, comme une migration de nom de domaine, un risque pour le référencement naturel à court terme est possible avec une perte de poids des liens pointant vers le site en http.

 Sources :

http://searchengineland.com/google-authorship-dead-author-rank-202254
http://searchengineland.com/google-makes-significant-changes-local-search-ranking-algorithm-197778
http://www.abondance.com/actualites/20140814-14176-dinfos-critere-https-pris-en-compte-google.html
http://searchengineland.com/explainer-googles-new-ssl-https-ranking-factor-works-200492
http://www.webrankinfo.com/dossiers/adsense/publicite-https
http://www.webrankinfo.com/dossiers/authorship/suppression

 

 

• Publié dans Search Marketing •

À propos de Marc

Chef de projet à l'écoute des moteurs de recherche pour mieux les apprivoiser, explorateur de l'univers infini du web en veille permanente.

écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

2 commentaires pour cet article

Lire les commentaires