Fiches pratiques

26 Oct
Fiches pratiques
par Anne Lise
26 Oct
Fiches pratiques
par Anne Lise

Référencement des images : maximisez votre visibilité

Nul besoin de répéter combien un contenu de qualité est devenu indispensable pour un bon référencement sur Google. Un contenu riche, unique, de qualité, on ne cesse de vous le répéter ! Outre la qualité de votre plume et vos propos, la qualité de vos contenus s’apprécie à travers tous les types de contenus. Une page web n’aura rien d’attractif si elle ne propose que des pavés de texte, même si c’est ce que Google interprète le mieux. Il est donc indispensable d’enrichir vos textes avec d’autres types de contenus complémentaires qui viendront soutenir, illustrer et apporter une véritable plus-value à votre discours.

Une image vaut mille mots, il n’est pas utile de vous le rappeler. C’est pourquoi l’iconographie a pris une place prépondérante au sein des stratégies marketing afin de divulguer un message fort et intelligible par le plus grand nombre. GIF, illustrations, infographies, tous ces supports présentent l’avantage d’être faciles à partager et c’est pourquoi ils font l’objet d’une attention croissante de la part des internautes. Et Google ne s’y trompe pas en les intégrant à son moteur de recherche.

Il est possible de gagner en visibilité dans les moteurs de recherche en optimisant vos images pour apparaître dans le moteur de recherche dédié sur Google et voici quelques astuces pour y parvenir.

Principes de base pour l’optimisation des images.

Sachez d’abord que comme pour les contenus texte, Google valorisera en premier lieu des images intégrées à un contenu à forte valeur ajoutée qui offre la meilleure expérience utilisateur possible. Une image seule, même la mieux optimisée, ne vous apportera rien. Il est indispensable qu’elle soit contextualisée dans un environnement riche et pertinent pour l’utilisateur.

Illustrer les propos

Comme évoqué précédemment, l’image doit être intégrée dans un contexte précis. Elle alimente le texte, il va s’en dire qu’elle doit donc être en adéquation avec le sujet de la page qui l’affiche :

si ma page parle de pommes, je ne vais pas l’illustrer avec une poire !

En plus du sens, soyez attentifs à son emplacement. Votre image doit être insérée à un emplacement cohérent pour illustrer le texte auquel elle fait référence.

Comme pour le texte, plus le contenu est placé en haut dans la page, plus il aura de poids aux yeux de Google. N’en déduisez pas pour autant que la bonne solution consiste à introduire toutes vos pages par une image ! Encore une fois, tout est une question de contexte :

que racontez-vous ? A quel endroit est-il le plus propice et pertinent d’ajouter une ou plusieurs illustrations en image ?

Il sera donc indispensable de concevoir la page en amont en réfléchissant à l’agencement des différents types de contenus pour être le plus efficace possible.

Une question de qualité

Il va s’en dire que la qualité de vos images constitue un facteur incontournable pour leur bon référencement. Plus vos images seront originales, correctement traitées, suffisamment grandes, plus elles auront les faveurs de Google.

Des images optimisées dans un site optimisé

Encore une fois, le contexte sera tout aussi important que l’image. Votre image, tout aussi bien optimisée soit-elle, ne présentera que peu d’intérêt aux yeux de Google si le site qui la contient n’est pas correctement optimisé pour le référencement. Pensez donc à la richesse de vos textes, aux liens pertinents entre vos contenus mais aussi au balisage de ces contenus, ainsi qu’à leur notoriété. Plus votre site dans son intégralité sera perçu comme qualitatif et pertinent aux yeux de Google, plus les images qu’il contient seront, elles aussi, appréciées.

Et du point de vue technique ?

Les incontournables : titre, description, légende et balise alt

Votre image ne doit pas contenir de texte. Google n’est pas capable d’interpréter le contenu d’une image donc si vous placez votre texte dans l’image, celui-ci ne sera pas correctement analysé par les robots des moteurs de recherche. Proposez un texte d’accompagnement en HTML et vous gagnerez en pertinence.

Mais il est aussi indispensable de maximiser la pertinence de votre image en optimisant tous les éléments textuels qui lui sont liés. Ainsi, en téléchargeant votre image sur votre site vous pouvez préciser son titre, la décrire, la légender… Autant d’éléments de texte qui permettront à Google de faire le lien entre votre image et son sujet. C’est aussi un atout pour rendre vos contenus accessibles aux malvoyants car c’est sur ces éléments que les logiciels se basent pour décrire l’image. Alors faites d’une pierre, 2 coups :

image pomme

Image d’une pomme pour illustrer l’optimisation SEO des images

  1. Renommer votre image : elle aura plus de pertinence en s’appelant pomme-pink-lady.jpg que DSC54789.jpg
  2. Renseigner un titre précis : « une pomme pink lady à croquer »
  3. Décrire l’image : « la pomme pink lady est devenue en quelques années l’une des préférées des français. »
  4. Remplir l’attribut ALT : on y résume en général l’image avec des mots clés. Pas une suite de mots mais une expression qui fait sens : pomme rouge pink lady

Bien que non visibles sur la page pour l’utilisateur, ces éléments sont absolument obligatoires pour voir votre image référencée sur Google Images.

Ajouter une légende à votre image qui, elle, sera visible sur la page affichée pour l’internaute, constituera aussi un vrai plus pour votre référencement.

Soyez aussi vigilants aux balises méta de la page. Google affichera une méta title et une description aussi sur son moteur de recherche d’images. Il choisit ce qu’il va afficher mais si vos éléments sont renseignés de manière pertinente, vous aurez de grande chance de maîtriser les informations affichées. Google peut aussi afficher la balise ALT et/ou la légende pour remplir ces informations.

resultat pink lady

Des données structurées non négligées

Grâce aux données structurées vous mettrez aussi toutes les chances de votre côté pour que votre image apparaisse dans les résultats enrichis. Plus vos images seront enrichies de données pour les contextualisées, mieux Google les interprètera.

Un format adapté

La présence d’images sur une page allonge le temps de chargement. Et une page trop longue à charger constitue un frein au bon référencement de vos contenus par Google. C’est pourquoi, il est nécessaire de bien opter au départ pour les bons formats et être attentifs au poids de chaque image. Plus l’image sera légère, plus le temps de chargement sera optimisé. Pensez aussi aux formats AMP (Accelerated Mobile Pages) pour faciliter ce téléchargement.

Sitemap images

Intégrer les images à votre sitemap vous permettra aussi de favoriser leur prise en compte par Google.

Voici un exemple de sitemap intégrant les images, on situe l’url et les images qu’elle contient :

<url>
<loc>http://www.les-fruits.fr/pomme-pink-lady.html</loc>
  <image:image>
  <image:loc>http://www.les-fruits.fr/pomme-pink-lady.jpg</image:loc>
  </image:image>
</url>

Dimensions des images

Soyez attentifs aux différents usages : de plus en plus d’internautes naviguent sur mobile. Chaque image devra être intégrée aux dimensions adaptées pour chaque device. Votre image devra être ainsi intégrée aux bonnes dimensions pour les ordinateurs, les smartphones et les tablettes. Évitez de soumettre une image qui devra être redimensionnée à chaque téléchargement de page.

Ne vous contentez plus d’une visibilité au sein des résultats simples : booster vos performances en apparaissant parmi les premiers résultats dans les images !

• Publié dans Fiches pratiques •

À propos de Anne Lise

Chef de projet, a fait du SEO, de l’éditorial web et de la veille ses spécialités. @barbie_geekette veille au quotidien sur l’actu du web.