SEM

29 Mai
SEM
par Anne Lise
29 Mai
SEM
par Anne Lise

Le « Mobilegeddon » n’a pas eu lieu mais le spectre d’une autre mise à jour a pointé.

Voilà plus d’un mois que Google a lancé sa mise à jour mobile-friendly, répondant au doux nom de Platypus ou Ornithorynque. Une véritable communication anxiogène avait été mise en œuvre en amont, à grand renfort d’effets d’annonces, qu’en est-il un mois après du Mobilegeddon annoncé ?

Une mise à jour qui fait flop.

Le « Mobilegeddon » tant annoncé n’a pas eu lieu : aux Etats-Unis comme en France, les constats sont les mêmes, il n’y a ni vrais perdants, ni vrais gagnants… Search Engine Land a publié les résultats d’une enquête menée auprès de sites de petites et moyennes entreprises et le constat est sans appel : « cette mise à jour est moins intéressante que la sortie d’un nouvel album des meilleurs titres de Queen » ! Même conclusion en France avec une étude de Myposeo relayée par le Journal du Net qui ne dégage aucune tendance véritable.

Au sein de l’agence, le bilan est similaire avec nos clients : pas de grands bonds en avant ou de grands plongeons.

Toutefois, Google a annoncé récemment que l’Ornythorinque devrait évoluer, on ne peut donc que vous conseiller de rester en alerte et surveiller l’évolution de votre trafic depuis cette source.

Alors on se fiche du mobile ?

Même si l’Ornythorinque n’a pas apporté de changements considérables et si l’on peut remettre en cause les méthodes de communication parfois douteuses de Google qui se plaît à entretenir le doute et la peur chez les propriétaires de sites, il n’en reste pas moins que l’usage mobile croissant doit être pris en compte par les webmasters.

Adapter son site au mobile doit donc rester un objectif à terme pour chaque propriétaire de site. Mais au lieu de foncer tête baissée et de produire une version non réfléchie par peur de Google, ce flop nous enseigne qu’il est plus intéressant de prendre le temps de penser cette transformation et de l’adapter véritablement aux usages de sa cible. Version mobile, design responsive, il n’y a pas de meilleure solution, il n’y a que des solutions possibles à adapter à ses utilisateurs.

L’arbre qui cache la forêt ?

Et finalement, pendant que tout le monde concentrait son attention sur le mobile, une autre mise à jour, apparemment plus impactante faisait son apparition début Mai : Phantom… En effet, depuis début Mai, plusieurs propriétaires de sites, américains en grande partie, ont constaté des baisses de trafic. Déployée en toute discrétion, cette mise à jour bien nommée, s’inscrirait dans le sillage de Panda et semble avoir été confirmée le 20 Mai par Google qui a déclaré que « le cœur de l’algorithme de classement avait changé ». Elle viserait donc les sites proposant du contenu de faible qualité : maigres contenus, trop publicitaires, avec de nombreux pop-ups et vidéos publicitaires…

Pas de grands bouleversements non plus de ce côté-là en France, plutôt quelques secousses, qui sont à analyser sur le long terme car le trafic du mois de Mai est toujours un peu particulier chez nous…

Pas d’écroulement du monde du SEO, donc, mais la veille est plus que jamais indispensable !

• Publié dans SEM •

À propos de Anne Lise

Chef de projet, a fait du SEO, de l’éditorial web et de la veille ses spécialités. @barbie_geekette veille au quotidien sur l’actu du web.