SEM

01 Juil
SEM
par Thomas
01 Juil
SEM
par Thomas

Les campagnes de Remarketing Dynamique évoluent avec Google Adwords

Le remarketing (ou plus communément appelé retargeting ou reciblage publicitaire) de Google est disponible depuis 2010 sur Adwords.  Cette solution est intéressante et particulièrement efficace : elle permet de récupérer des internautes n’ayant pas converti (achat ou prospect) en les reciblant via des bannières ou des annonces textes sur le réseau Adsense de Google.

Selon Joanna Lord de SEOmoz :

« – Près de 90% des internautes ne terminent pas leur achat lors de la première visite
– Les utilisateurs reciblés sont plus enclins à 70% terminer leur transaction rapport aux autres consommateurs
– Les utilisateurs reciblés dépensent en moyenne 50% de plus que ceux qui n’auraient pas été en contact avec les publicités utilisées »

Le problème, c’est que l’interface et la mise en œuvre de ces campagnes étaient assez fastidieuses :

–          Nécessité d’installer plusieurs tags (pages produit, page de confirmation de paiement…)

–          La création de combinaisons personnalisées (recibler un acheteur après 30 jours, recibler un internaute n’ayant pas converti…) n’était pas très évidente.

–          Au niveau des bannières, on pouvait au choix, utiliser l’outil de création graphique (gratuit) mais qui ne produit pas forcément des bannières très graphiques ni impactantes ou de proposer son propre lot de bannières (qui nécessite de bien respecter les formats Adsense, qui ne doivent pas excéder 50ko, et qui demandent de la ressource en matière de création graphique).

Mais depuis quelques temps, face à la multiplication d’acteurs spécialisés dans le domaine (Critéo, Nextperformance…), Google a fait évoluer son outil pour le rendre plus ergonomique pour les utilisateurs Adwords et plus performant.

En effet, désormais un tag unique est nécessaire pour paramétrer ses campagnes.

Google propose des combinaisons personnalisées, de base, par défaut.

Et surtout, alors qu’il avait fait évoluer son outil de création graphique pour le rendre un peu plus attrayant, il propose surtout de créer des bannières générées dynamiquement à partir du catalogue produit sur le Google Merchant Center (Google Shopping).

Du coup, en quelques clics, et en installant le fameux tag unique, en quelques minutes, il est possible d’obtenir une campagne et surtout des bannières qui offrent un impact publicitaire proche de ce que peut faire Critéo depuis plusieurs années.

Toutes ces fonctionnalités ne sont pas nouvelles en soit. C’est surtout leur mise en œuvre qui est désormais beaucoup plus simple.

Voyons cela plus précisément :

Au moment de la création de votre nouvelle campagne Remarketing, Google vous propose automatiquement de la passer en remarketing dynamique et de l’associer avec votre compte Google Merchant Center / Shopping (qui doit être lié à votre compte Adwords préalablement).

Sélectionnez votre compte Merchant Center correspond, renseignez les notions habituelles (budget, nom de la campagne…) et suivez la procédure.

Indiquez un email pour recevoir votre tag de remarketing à installer sur l’ensemble des pages de votre site. L’email sera accompagné de la marche à suivre, pas d’inquiétude !

 

Commencez à créer votre première liste. Google vous propose des règles basiques mais incontournables :

–          Recibler les anciens acheteurs

–          Internautes ayant consultés vos produits

–          Visiteurs ayant abandonnés leur panier…

Paramétrez ceci comme bon vous semble. Si vous voulez commencer progressivement, vous pouvez commencer par les visiteurs qui ont abandonné leur panier. Ce sont peut être les plus enclins à convertir dans l’immédiat. Ne les loupez pas !

Recibler d’anciens acheteurs peut être intéressant pour les boutiques qui offrent du consommable et donc une certaine récurrence d’achat (produits de beauté, alimentation… )

Enfin la partie la plus sympathique : la mise en œuvre de vos bannières.

A ce niveau, vous n’avez plus grand-chose à faire. Il faudra juste prévoir l’insertion de votre logo, l’intégration d’un titre bref et accrocheur (votre baseline a priori…) et vous pourrez si vous le souhaitez, modifier le call to action et les couleurs et dégradés des annonces.

Côté technique, quelques paramétrages vous sont proposés, mais là encore, si vous ne touchez à rien, tout devrait bien se passer. On pense notamment aux URLs de destination qui vont être variables en fonction des produits exposés. Aucune inquiétude à avoir, Google les génère automatiquement à partir de votre flux Google Shopping !

Avant validation finale (qui ne vous empêchera pas de modifier vos annonces par la suite), vous pourrez constater, les différents formats d’annonces (au nombre de 9 sur le display).

Enfin, pour information, vous avez jusqu’au 22 juillet pour passer vos campagnes Adwords au format universel ! Ne perdez pas de temps. Et si vous avez besoin d’aide avec vos campagnes, nous sommes disponibles pour vous aider ! Contactez-nous !

Sources : adwords-fr.blogspot.fr

www.tribeleadr.com

 

 

 

 

 

 

 

• Publié dans SEM •

À propos de Thomas

Cofondateur de l'agence / Chef de projet web marketing SEO- SEA

écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*