SEM

25 Juil
SEM
par Leila
25 Juil
SEM
par Leila

L’Authorship et l’Author Rank : intérêts et limites

authorship google

Source de l'image : http://blog.polynet-online.fr/infographie-google-authorship-seo.html

Introduits en 2011 avec l’apparition de Google +, l’Authorship et l’Author Rank sont deux concepts qui permettent à un auteur de revendiquer la paternité d’un contenu et ainsi d’améliorer sa crédibilité aux yeux de Google et des internautes. De plus en plus utilisés par les éditeurs de site, ils présentent plusieurs avantages mais peuvent également avoir certains inconvénients si on les utilise à outrance.

Qu’est ce que l’Authorship ?

Avec la création de son réseau social Google + en juin 2011, Google a introduit une fonctionnalité jusqu’alors inconnue, l’Authorship. Il s’agit de permettre à tout éditeur de site ou producteur de contenus d’associer son compte Google + à tous les articles qu’il rédige et ainsi, de faire savoir au moteur de recherche et aux internautes qu’il en est l’auteur. Grâce à cet outil, un auteur peut donc lier à son compte G+ toutes ses productions, même si celles-ci sont publiées sur des sites différents.

Des résultats enrichis dans les SERPs

Dans les résultats de recherche Google, l’Authorship se matérialise par l’affichage d’un Rich Snippet spécial « auteur » qui contient la photo de profil G+ de l’auteur, son nom,  le nombre de cercles dans lequel il figure sur G+ ainsi que, dans certains cas, de liens vers d’autres articles écrits par ce même auteur. Pour mettre en place cette fonctionnalité, la procédure est plutôt simple : il suffit d’insérer une balise de type  <link rel= « author » href= »adresse du profil G+ » > dans le code source des contenus publiés.

authorship - moov up

Exemple de résultat enrichi grâce à la balise rel=author

Quel est l’intérêt pour Google ?

L’autorship semble être l’amorce pour un nouveau signal de qualité entrant en compte dans le classement Google : «l’Author Rank ». Destiné à améliorer la pertinence des résultats de recherche Google et à perfectionner ses méthodes de classement, l’Author Rank correspondrait à une cote de popularité des auteurs, au même titre que le Page Rank pour les sites web..  La qualité d’un auteur et ses contenus pourraient ainsi à terme avoir un impact sur la visibilité des sites liés à celui-ci. Google devrait ainsi affiner ses résultats en mettant en avant des contenus de qualité générés par des auteurs ayant un Author Rank élevé. Pour en savoir plus, vous pouvez visionner la vidéo explicative de Matt Cutts et Ottar Hansson de Google à ce sujet.

 

S’il est difficile de savoir quels critères sont réellement pris en compte par Google pour déterminer cet Author Rank, on peut tout de même supposer que sont pris en compte :

– Le nombre de cercles G+ dans lesquels l’auteur est présent,
– Les interactions de l’auteur avec d’autres auteurs ayant un bon Author Rank,
– Le nombre de + 1 reçus sur l’article,
– Le nombre de sites différents sur lesquels l’auteur publie ainsi que la qualité (et donc le Page Rank) de ces sites…
– Et encore bien d’autres critères…

Quel est l’intérêt pour l’auteur ?

Authorship et Author Rank sont donc intimement liés mais correspondent à deux aspects différents, l’Author Rank étant en fait le résultat de l’utilisation de l’authorship. Pour les auteurs de contenus web, ils présentent divers avantages et sont en passe de devenir des incontournables.

– Grâce à l’autorship le résultat est enrichi d’une image qui favorise le taux de clic.
– L’auteur peut centraliser ses contenus et les lier entre eux car le résultat peut afficher d’autres articles rédigés par l’auteur.
– L’autorship permet de se prémunir du contenu dupliqué.
– L’auteur gagne en crédibilité avec la possibilité d’un author rank élevé.

A terme, tous ces facteurs réunis permettent aux contenus d’un même auteur d’obtenir un meilleur positionnement dans les résultats de recherche et par là même, de lui faire bénéficier de la confiance de Google.

Des inconvénients encore peu considérés ?

Si l’authorship présente un grand intérêt pour les auteurs de contenus web, certains référenceurs commencent également à s’en méfier. Sylvain Fouillaud par exemple, auteur du blog  Noviseo, relève les inconvénients de cette nouvelle fonctionnalité de Google dans un article daté du 19 juillet 2013. Selon lui, l’authorship est un « outil à double tranchant » car il donne trop de renseignements à Google sur les pratiques d’un auteur en matière de référencement. Dans le cadre d’une campagne de link building par exemple,  si un auteur renseigne dans tous ses posts sa balise rel=author et que dans chacun de ses posts, il effectue un lien vers son site, alors il montre clairement au moteur de recherche qu’il crée lui-même des liens vers son site et que ceux-ci ne sont donc pas naturels.

Autre inconvénient avancé: la pratique expose le référenceur à ses concurrents de façon dangereuse puisqu’elle leur permet de connaître tous les contenus créés par l’auteur en question simplement en cliquant sur son profil G+ et donc de repérer ses pratiques.

Enfin, Sylvain Fouillaud soupçonne Google d’utiliser l’authorship pour repérer des personnes contre qui lutter. Alors que jusqu’à présent, Google sanctionnait des  comportements considérés comme abusifs (trop de liens non naturels, utilisation de contenus dupliqués…), il a désormais la possibilité, grâce à l’authorship, de lutter contre des personnes en particulier. Gare à ceux qui pourraient donc se trouver dans son collimateur…

Toutefois, ces critiques sont à relativiser. Comme tous les outils lancés par le moteur de recherche, l’authorship et l’Author Rank servent avant tout les intérêts de Google. Mais en les utilisant avec cohérence et parcimonie, ils peuvent être de véritables atouts dans une stratégie de référencement. Pour limiter les risques, dans le cas du link building par exemple, il n’est peut être pas nécessaire de renseigner son authorship sur chaque article ou encore, la balise auteur peut n’être utilisée que dans le cadre d’un site particulier ou d’une expertise. Le tout étant de ne pas laisser des traces sur tout l’Internet…

• Publié dans SEM •

À propos de Leila

Chef de projet SEO et webmarketing, Terminator de l'orthographe et Pinterest addict... Malgré mon profil littéraire et mon goût pour les mots bien choisis, je n'ai pas encore trouvé la clé pour savoir me présenter en bonne et due forme.

écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

2 commentaires pour cet article

  1. Mouais, intéressant comme outil, mais est-ce vraiment utile ?

    En réalité je ne perçois pas de changement majeur depuis que cette fonctionnalité est installée sur mes sites.

    Mais bon, il faut « faire plaisir à GG ». Cela doit sans doute avoir un impact pour les auteurs vraiment actifs sur GG+

  2. Pour tout ce qui s’utilise en termes de référencement, il faut beaucoup de travail et de la logique. La qualité doit primer aussi sur la quantité si on veut rester dans les faveurs du roi, Google.

Lire les commentaires